On ne vous oublie pas… Eh oui, malgré la recrudescence des articles sur comment entretenir votre barbe, la tailler, quelle forme, faut il teindre les poils gris… il y de hommes qui se sentent délaissés et ce malgré des efforts quotidiens : les “rasés de prés”.

Regardés de haut par les hipsters, snobés par une partie de la gente féminine, oubliés par les magazines le “rasé de prés” résiste encore et toujours.
Et pour cause, malgré cet engouement pour la pilosité faciale, les hommes n’arborant aucune trace de poils sur le minois sont encore majoritaires. Pour combien de temps difficile à dire.

Néanmoins, il serait impardonnable de notre part, en tant que marque dédié aux produits de rasage depuis plus de 60 ans de ne pas mettre en avant ce qui pendant longtemps ont porté au firmament l’art d’un rasage à l’ancienne de qualité.

Le rasage : tout un art

Un temps cantonné à la simple corvée quotidienne, le rasage reprend aujourd’hui ces lettres de noblesse et c’est grâce paradoxalement au retour de la pilosité faciale que l’art du rasage a refait surface.
“Quitte à se raser moins, autant se raser mieux”
Le retour en grâce des barbiers et autres coupe choux, permet aux hommes d’aborder le rasage comme un véritable soin à part entière, devant suivre un rituel particulier.
Et l’homme à la peau glabre n’a pas le choix, ce rituel il doit le suivre au quotidien. Et ne pouvant se permettre le passage quotidien chez le barbier ; sous peine d’arriver vers 11h au bureau et d’y laisser sa chemise en terme budgétaire ; le passage matinal devant la glace est obligatoire.
Mais après nos quelques conseils, le rasage quotidien sera pour vous un véritable plaisir et vous direz adieu à la tentation de cette barbe de 3 jours.
Vous trouverez donc à la suite les étapes à suivre pour un rasage de qualité.

 

Je prépare

Pressé que vous êtes, vous en avez oublié l’essentiel, alors posez moi ce rasoir et écoutez.
Le passage du rasoir est ressenti par votre peau comme une agression, alors même si vous ne pouvez éviter le combat lames vs pores autant les préparez à affrontement.
Alors on commence par nettoyer sa peau, soit à l’eau ou bien à l’aide d’un gel nettoyant qui vous permettra d’éliminer l’excès de sébum ainsi quel les impuretés de votre visage.
Une fois propre, votre peau doit être attendri (comme une bonne viande, ça vous parle comme image), et il n’est pas nécessaire pour cela de vous gifler jusqu’à ce que le sang afflue à vos joues.
Une méthode simple, de l’eau chaude et le tour est joué, et c’est pourquoi il est recommandé de se raser après la douche.
Douche pendant laquelle vous pourrez effectué ce précieux nettoyage, décrit avec brio, quelques lignes au dessus.
Vous voila donc prêts, partez, rasez…

 

Le rasage

Je ne vous apprends rien en vous disant que ce sera l’étape essentiel, pour retrouver des joues glabres ou effacer ce duvet naissant.
Alors une nouvelle fois, posez moi ce rasoir, jeune intrépide, se raser à sec revenant à monter à cru un cheval au galop sur 200 bornes… ça fait mal.
Comme disait l’autre “une barbe bien moussée et une barbe à moitié rasée” et pour cela rien de mieux qu’un savon à barbe ou qu’une crème à rassurer qui en plus de protéger votre peau, assurera un meilleure glisse de votre instrument de rasage.
Les mousses de grande consommation sont à déconseiller car la plupart du temps, elles ont tendance à assécher votre peau.
Un savon se monte à l’aide d’un blaireau de rasage la plupart du temps, la le choix est vaste, poils synthétiques, soie de porc, crin de cheval mais également véritable poil de blaireau (attention, il existe une grande variété de poils de blaireau de qualité,dureté et résistance diverses) au très grande qualité hydrofuge (qui ne laisse pas pénétrer l’eau) qui permettront d’obtenir une mousse de qualité.
C’est bon maintenant vous pouvez prendre en main votre rasoir, coupe choux, shavettes, opinel pour les plus courageux…
Juste un petit conseil, pour ceux qui veulent passer du rasoir mécanique au coupe choux, on évite de faire le test le lundi matin, avant le boulot et un peu à la bourre au risque d’y laisser sa peau (c’est le cas de le dire). En effet, le coupe chou nécessite une certaine maîtrise de l’objet et surtout la quête de l’angle de coupe propre à votre visage.
attention, également à utiliser des lames en bon état au risque de faire de votre rasage une torture digne de l’inquisition.
Pour le rasage, on le sait maintenant on évité le rasage à rebrousse poils, surtout sur les joues, et on essaie de tendre un peu la peau pour raser au plus prés.
Conseil aux peaux sensibles l’ajout d’une huile de pré-rasage facilitera la glisse de votre rasoir et atténuera les sensation de tiraillement.
Un ou deux passages cela dépendra de votre pilosité et de votre dextérité et après cela un bon nettoyage à l’eau pour éliminer le surplus de savon ou crème à raser.

On apaise

Comme vu plus haut un rasage équivaut pour votre peau à une agression et donc quoi de mieux après une agression que de soigner vois blessures. Si l’eau froide permettra à votre pores de se resserrer et donc de diminuer cette sensation de tiraillement la pierre d’alun accélérera cet effet d’astringence, et en plus son effet anti-bactérien vous évitera l’apparition de petits boutons disgracieux ou encore de poils incarnés.
L’application d’une serviette chaude diminuera également la sensation de feu du rasage.
Le principe est simple après le passage du rasoir, les pores ayant subi un traumatisme s’ouvre et ouvre la porte aux bactéries qui se feront un plaisir de introduire dans les interstices de votre peau.

On hydrate

Une fois rasée et soignée, il est nécessaire d’apporter à votre peau un regain d’hydratation, pour cela rien de plus simple utilisez un baume après rasage qui évitera le dessèchement cutanée. La encore le choix est large, lotions, baumes à vous de trancher.
Il est néanmoins conseillé d’éviter les solutions contenant de l’alcool qui  si elles désinfectent votre peau ont tendance à l’assécher.

Dernier conseil avant de ranger votre rasoir penser bien à le nettoyer afin d’éviter que les bactéries s’y développent, une désinfection à l’alcool peut être conseille de temps en temps.

Et voila, le tour est joué, à vous les joues imberbes …